• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Deliver Us The Moon

Développeur : KeokeN Interactive

Genre : Thriller Science Fiction

Support : PC, Xbox One, PS4

Date de sortie : 10 octobre 2019 (PC), 23 avril 2020 (console)

L'espace, les étoiles, cet infini ou presque qui n'a pas encore subi la pire des gangrènes que la Terre subit depuis quelques milliers d'années, je parle de l'être humain. Cette pustule qui ne cesse d'épuiser les ressources que mère nature lui offre, au point que ça en devient un souci de l'ordre mondial. Alors que la destruction de la faune et la flore aurait pu simplement éradiquer l'humanité, ils ont eu un sursaut d'intelligence en trouvant une ressource énergétique se trouvant sur la Lune. Bien évidemment, il y a eu une couille sur la station qui envoie les ressources vers la Terre.

Un peu mastoc comme intro vous ne trouvez pas ? Je l'ai fait en condensé, car vous aurez une vidéo introductive qui vous mettra en place les bases de l'histoire de fond pour que vous compreniez un peu le contexte. Entrainante et loin d'être inutile, sans elle, le début du jeu aurait pu être confus et permet d'être imprégné de l'ambiance.

Mais que fait-on dans ce jeu ? Vu que la station Lunaire a arrêté d'envoyer l'énergie (par ondes, donc pas d'aller-retour en fusée), la Terre est vraiment dans la merde. Il aura fallu d'ailleurs 5 ans pour qu'une équipe rassemble ce qu'ils leur restent de ressource pour envoyer une fusée en direction de la station Lunaire. Et vu qu'ils sont malins les Terriens (non), plutôt que d'envoyer une équipe, ils n'envoient qu'une seule personne, vous. Donc l'aventure commence quand vous êtes à la station de lancement de la fusée.

Pour résumer, l'objectif de notre personnage est de s'envoyer en l'air, arriver à la station Lunaire, comprendre pourquoi l'énergie n'est plus envoyé et surtout, relancer la machine pour que la terre soit sauvée de l'extinction. Sacré programme pour une seule personne.

Et bien évidemment, ce serait trop simple si c'était juste se poser sur la station et appuyer sur le gros bouton rouge d'activation, il devrait toujours avoir un gros bouton rouge.

DUTM-Launch

Le jeu a une approche réaliste et tangible de l'univers qu'il traite, aussi bien visuellement que dans sa manière de nous le présenter. Ce qui va renforcer notre implication à vouloir sauver la planète, pas forcément pour les humains, mais les autres créatures et espèces, enfin s'il en reste.

Vous aurez au fil de la progression une variété de situations, ce qui va bien rythmer l'aventure. Il y aura aussi quelque temps mort propice à renforcer l'histoire de fond par le biais d'hologramme vidéo vous narrant ce qu'il s'est passé sur la station lunaire, mais aussi les bases lunaires. Car vous ne serez dans l'espace que durant un quart de l'aventure. Le jeu essayera de vous faire varier au maximum votre aventure pour éviter la lassitude. Et il réussit plutôt bien son pari, malgré le fait qu'il réutilise quelques fois certaines boucles de gameplay, mais ce n'est pas dérangeant vu que l'aventure n'est pas trop longue. En effet, l'histoire se boucle en un peu moins de 6 heures.

Malgré une durée de vie plutôt riquiqui, on arrive à s'attacher à l'univers, à comprendre les enjeux, à simplement prendre plaisir à parcourir cette aventure type oneshot. En effet, je vous conseille de faire l'aventure en 3 ou 4 sessions de jeu plutôt rapproché. Si vous être un bourrin qui n'a rien d'autre à faire de ses journées, vous pouvez aussi vous farcir le bouzin en une session, ce sera comme parcourir un vraiment très long film de Science Fiction.

Le gameplay du jeu étant plutôt simple, vous déplacer votre personnage avec le joystick ou le sacro saint ZQSD* (les flèches sont pour les futurs psycho/sociopathe.) et interagissez avec les éléments du décor d'un simple bouton. Vous pourrez conduire un véhicule durant une partie du jeu, manierez la position de divers satellites, transporterez des cellules d'énergie pour ouvrir certaines sections de la base, etc. Comme dit plus haut, les mécaniques vont être réutilisé, elles sont simples, accessible et permettent de profiter de l'aventure. Vous aurez aussi des phases uniques, comme le démarrage de la fusée avec les instructions affiché sur un écran dans la fusée, très grisante. Ou encore amorcer l'approche du vaisseau sur la station, en prenant en compte la gravité. À la fin, vous demanderez votre certificat d'astronaute tellement vous serez fier de votre performance.

J'oubliais presque, qui dit espace dit absence d'oxygène lors de phases hors station ou hors oxygène, vous devrez gérer votre jauge d'oxygène et en récupérer sur des stations ou en fouillant l'environnement. J'ai presque oublié cette mécanique, car elle ne met pas de pression comme on pourrait s'y attendre. Il ne faut juste pas traîner en extérieur mais rien de quoi vous découragez dans votre progression.

Est-ce que Deliver us the Moon est un jeu à recommander ? Tout à fait. Il coche plein de cases dans le vert. Entre son accessibilité de prise en main, son histoire prenante et son visuel franchement charmeur, il n'y aurait qu'une raison de ne pas aimer ce jeu, c'est son contexte. Car c'est un jeu qui se déroule dans l'espace et sur une station lunaire, si vous êtes réfractaire à ce genre d'environnement/univers, il n'y aura rien pour vous y attirer. Sinon foncez.

Le jeu est à un prix abordable au vu de sa durée, 25 euros. De plus si vous êtes abonné au Xbox Game Pass PC ou console, le jeu s'y trouve pour l'instant, donc autant l'essayer.

*Petite mention d'ailleurs en relançant le jeu, j'avais oublié qu'il met les contrôle WASD avec impossibilité de remaper les touches, il faudra passer par la technique du "Shift + Alt" pour changer la langue du clavier et jouer sans se tordre les doigts. Dommage d'avoir encore en 2019/2020 des jeux ne proposant pas ce genre d'option.

Deliver us the Moon c'est le genre de jeu qui veut faire plaisir à tout le monde et qu'il réussit, en proposant une aventure intéressante, varié et pas trop longue, juste la bonne durée. On pourra peut-être reprocher que le protagoniste que l'on contrôle ne montre pas trop d'humanité, mais c'est rattrapé par les personnages secondaires rencontré lors d'hologrammes vidéo qui ont chacun une réelle personnalité. On a presque l'impression d'avoir été avec eux durant la mise en place de la base lunaire.

©2018 by Vactro. Proudly created with Wix.com