©2018 by Vactro. Proudly created with Wix.com

Heavy Rain

Développeur : Quantic Dream

Genre : Thriller interactif

Support : PS3, PS4

Date de sortie : 24 février 2010 (PS3), 1er Mars 2016 (PS4)

David Cage, le "réalisateur de jeux vidéo" comme il aimait se définir lors de la création d'Heavy Rain, voulait proposer une expérience différente de ce que les standards ont l'habitude de nous proposer avec une histoire riche et surtout personnelle avec des choix qui modifient le cours de l'aventure. Souhaitant aussi mettre les émotions au premier plan en voulant faire lâcher une larme aux joueurs, le pari est-il réussi ? C'est ce que nous allons voir dans cette sinueuse et intrigante aventure qu'est Heavy Rain.

Des enfants meurent noyés à l'eau de pluie et sont retrouvés avec une fleur et un origami, la marque du tueur à l'Origami. À tour de rôle vous allez prendre le contrôle de quatre personnages qui enquêtent sur ces meurtres.
Ethan Mars, père de famille se faisant enlever son second fils par le tueur. Madison Paige, journaliste insomniaque et très curieuse de l'affaire. Norman Jayden travaillant pour le FBI et donnant un coup de main à la police local pour retrouver le tueur et enfin Scott Shelby, détective privé engagé par les familles des victimes pour enquêter sur l'affaire. Un quatuor de personnalités aussi variées que les scènes qui nous serons proposées.


Le jeu se déroulant dans un univers contemporain, l'approche réaliste a été prise par les développeurs pour nous dépeindre une certaine crédibilité dans les émotions produites par les protagonistes. Malheureusement, la compassion ne marche pas totalement notamment à cause des animations rigides, aussi bien au niveau du visage que du reste du corps : ce n'est pas le meilleur exemple pour mettre la motion capture en avant.
Niveau modélisation/texture, on oscille entre le bon et le très mauvais. Et bien qu'on ne puisse pas avoir un niveau de détails aussi fin partout, il aurait fallu que ce soit fait sur les éléments les plus mis en avant (je pense notamment à une part de pizza qu'un des personnages coupe et prend, on dirait du carton).

L'approche réaliste a été prise par les développeurs

Le jeu propose un gameplay qui a clairement été designé pour convenir à une large gamme de consommateurs (notez que je n'utilise pas le mot joueur) tant il s'avère atypique pour les initiés de la manette.
Prenons un exemple simple, celui de déplacer le personnage, il faudra pour cela maintenir une touche et ensuite déplacer le stick dans la direction souhaitée pour que le personnage se déplace. Sans ce maintient de la touche, il va simplement orienter son regard, ce qui pourrait être intéressant pour pouvoir interagir avec l'environnement. Le soucis est que cela nous crispe la main juste pour une simple action.
Ensuite viennent les QTE (Quick Time Events) qui seront nombreux et variés, on en retient trois types. D'abord le classique qui te demande d'appuyer sur le bouton ou la direction demandée par le stick. Ensuite, tu as celui qui te demande d'appuyer de manière répétée et rapide sur un même bouton et enfin tu as celui qui te demande de maintenir plusieurs boutons les uns derrières les autres sans les relâcher (autant vous dire que vous serez très crispés pour ces derniers). Parfois, vous aurez aussi un mix des trois. L'avantage est que cela essai d'éviter la lassitude des actions à faire, l'inconvénient est qu'on a malgré tout l'impression de faire tout le temps la même chose même si à l'écran le personnage va faire autre chose. Après, l'équipe de David Cage a été intelligente de proposer ces QTE de manières définies selon l'action qui se passe. Le jeu est plutôt rigide et on sent que c'est aussi dû à ces QTE car ce n'est pas toujours fluide selon si on réussit ou non ces derniers.



L'avantage des QTE dans un jeu à choix est que la réussite ou non de ces dernières va juste amener à une suite différente de l'aventure, on ne parle pas du coup de game over. Il y aura aussi des moments où il faudra faire des choix dans ce que le personnage va dire et influencera la suite de l'intrigue et même les dialogues. Des choix qui ont de réelles conséquences. On parle de près de 23 fins différentes de la plus joyeuse à la plus glauque. Autant vous dire qu'on s'y sent impliqué.


Mais du coup qu'en est-il du scénario qui est un peu un des piliers de ce jeu ? L'histoire se laisse raconter, on est intrigué de savoir qui est le tueur et les indices que l'on trouve pour essayer de comprendre qui il est et pourquoi il fait ça, nous poussent à continuer l'histoire. De plus le jeu aime jouer avec le découpage à l'écran façon BD pour donner une vision un peu différente de certaines scènes, sans en abuser bien sûr, ce qui est appréciable. Il y a cependant un souci de rythme avec notamment des scènes qui paraissent trop longue voire inutiles (toutes permettent d'avoir des éléments en plus ou de connaitre un peu mieux le caractère des protagonistes). Il aurait fallu raccourcir certaines scènes pour que l'aventure se déroule de manière plus fluide. Le jeu a un plot Twist qui, la première fois, m'a bien surpris et est plaisant. À noter que pour venir à bout de l'histoire la première fois il faudra compter environ 10 heures ce qui est plutôt honnête.


Passons enfin à la dernière partie qui touche nos oreilles. On est sur quelque chose qui fait bien son travail, tous les bruitages sont là comme il faut, le doublage est convaincant en version française même si j'émets une réserve pour le doublage de Madison qui était trop poussé sur les gémissements lors de phases d'actions. La musique quant à elle est très prenante et permet vraiment de pousser (un peu trop ?) le côté dramatique des scènes et là j'émets aussi une petite réserve car elle se lance dans des situations qui ne s'y prêtent pas et crée un décalage (je pense notamment à une scène très joyeuse au début du jeu avec un fond musical un poil dramatique).

Du coup, comment conclure ce test ? Si on devait mettre le nombre de points positifs et négatifs en face à face, le jeu serait considéré comme mauvais. Sauf que bien sûr, je ne teste pas de cette manière, sinon je n'aimerais pas beaucoup de jeux, et aussi parce que le ressenti global du jeu est plutôt bon... C'était mon avis la première fois que je l'ai fini. Car oui, bien que le jeu soit prenant malgré sa rigidité globale, je n'ai pas réussi à faire une deuxième partie avec des choix différents tellement les défauts ressortaient. MAIS ce n'est pas plus mal, car je pense qu'une fois fini, on ressort content ou non de nos choix sur l'aventure et c'est ce qui fait son charme. Je n'étais pas totalement satisfait de ma fin car j'ai tué l'un des personnages par mégarde, mais au final ce sentiment d'échec est très bon et montre que le pari est réussi.

​​

Le jeu est très attachant et vous en garderez un bon souvenir si vous avez été happé par l'histoire et que vous n'avez pas de l'urticaire à l'idée de faire beaucoup de QTE. Le fait que vos choix modèlent le déroulement donne un véritable intérêt de jouer le jeu plutôt que de se contenter de le voir sur un service de VOD.