• Vactro

Je viens de finir - Wolfenstein : The Old Blood



Il y a des développeurs qui font un travail tellement léché sur leur jeu qu'ils pourraient se permettre de profiter de leur formule bien mise en place pour pouvoir vous proposer des extensions ou spin off de leur jeu sans en modifier la structure. Ils n'auraient qu'à changer le cadre, l'environnement et te calquer un scénario qui s'imbrique au jeu de base et hop, emballez, c'est pesé.


Bien évidemment, cet exemple fonctionne aussi bien avec des développeurs qui font un travail des plus communs en utilisant un matériau de base qui n'a rien de transcendent et mériterais même un coup de polissage de leur formule, coucou Call of Duty / Far Cry / Assassin's Creed.


Mais aujourd'hui, on va parler de la licence Wolfenstein, bientôt vieille de 39 ans si on prend en compte le jeu d'infiltration qui précède au plus connu Wolfenstein 3D lui âgé de 28 ans. C'est une série qui a eu plusieurs renouveaux pour à chaque fois se démarquer et montrer qu'il n'est pas qu'un simple nom qui va faire vendre, coucou Call of Duty / Far Cry / Assassin's Creed. Bon promis, j'arrête… pour l'instant.


Il y a eu trois grandes ères pour Wolfenstein (4 si on compte le jeu infiltration mais, on va délibérément l'enlever de l'équation).



Ces couleurs ! Cette finesse ! -Wolfenstein 3D

La première ère fut en 1992 avec Wolfenstein 3D et son extension Spear of Destiny, qui posa les standards des premiers jeux de tir à la première personne, avec une interface en bas de l'écran donnant différentes indications comme la santé, si on a la clé pour sortir, l'armure, l'arme que l'on possède ainsi que le nombre de munitions. Ce modèle d'affichage était tellement parfait à l'époque qu'il fut réutilisé par des dizaines d'autre jeux en ne modifiant que légèrement l'esthétique.

Les bases mise en place auront été sublimé par Doom aussi crée par ID Software et poser le standard du "Doom-Like" ancêtre du FPS.



Ces couleurs ! Cette finesse ! -Return to the Castle Wolfenstein

Ces couleurs ! Cette finesse ! -Wolfenstein 2009

La seconde ère du jeu arriva début 2000 avec Return to Castle Wolfenstein et son standalone multijoueur Enemy Territory. L'histoire est rebooté, les mécaniques changées, proposant plus d'infiltration pour la parti solo. Et je ne vais pas m'avancer plus car n'ayant pas trop joué au solo. J'ai par contre beaucoup joué au multijoueur qui permettait d'accueillir jusqu'à 64 joueurs permettant d'avoir des batailles épiques à la manière d'un Battlefield 1942. La fin de cette seconde ère fut avec le jeu sobrement nommé Wolfenstein sorti en 2009 qui en est la suite, de même je ne m'avancerai pas plus sur ce qu'il a apporté ou non, ne l'ayant pas encore fait, c'est prévu.




Ces couleurs ! Cette finesse ! -Wolfenstein: The New Order

L'homme ne respirait plus on l'a aidé.

La troisième et encore actuelle ère commença en 2014 avec Wolfenstein The New Order qui décida de reboot encore la série en proposant cette fois-ci une uchronie, en faisant gagner la Seconde Guerre mondiale aux nazis grâce à l'utilisation de machinerie avancée. Le jeu se démarque notamment par cette volonté de narration beaucoup plus libre et débridé qu'à l'accoutumé, propose également un gameplay revu permettant d'avoir des sensations très grisantes et satisfaisantes de tir. Le simple pistolet sera agréable à utiliser du début à la fin, et c'est le cas pour toutes les armes du jeu. Il y a beaucoup de punch qui se dégage des affrontements de ce nouveau Wolfenstein. Ce dernier se permet même de proposer un penchant pseudo infiltration avec des éliminations furtives et des chemins alternatif pour se faufiler discrètement pour ceux qui souhaitent faire dans le feutré.

Le jeu fut un très bon succès commercial ce qui permis de rassurer les développeurs sur cette nouvelle formule. Car en effet, nous avons eu ensuite Wolfenstein : The Old Blood (2015), Wolfenstein II : The News Colossus (2017), Wolfenstein Youngblood (2019) et enfin Wolfenstein Cyberpilot (2019).


À savoir que chacune des ères ont été développé par des studio différents, la première c'est ID Software, la seconde est un mélange de plusieurs studio (Grey Matter Interactive, Splash Damage et Raven Software) surement pour cette raison qu'elle parait moins homogène que les autres. Et enfin, la dernière est entièrement créée par Machine Games.



Ces couleurs ! Cette finesse ! -Wolfenstein: The Old Blood

Et pourquoi je vous fais tout un historique de cette licence ? Parce que déjà, c'est une licence qui me plaît beaucoup. Ensuite ça va me permettre de parler plus librement et simplement de The Old Blood, vous savez, le titre de cet article.



On fait même de la maintenance plomberie.

Alors The Old Blood, est une préquelle à The New Order sorti un an après ce dernier. Il reprend les grandes mécaniques de base à savoir, du shoot effréné, de possible phase d'infiltration, les augmentations passives de notre personnage selon les kills que l'on fait, récolter des éléments de scénario éparpillé, etc.


Le jeu se passe durant une période qui est évoqué au début de New Order, à savoir récupérer des documents quant à la position de la base du Docteur Strass, qui doit être arrêté sinon la guerre va être perdu par les Américains. Et pour se faire, on va aller s'infiltrer au château Wolfenstein récupéré lesdits documents. Bien évidemment, cela ne se passe pas comme prévu.


Globalement, l'intrigue se déroule de manière fluide et peut être totalement ignorée si vous ne souhaitez que vous défouler sur des nazis en pagaille. Malgré tout, l'intrigue générale et les documents que l'on récupère épaississent plutôt bien le propos sans nous l'être imposé, pour un jeu de ce genre, je trouve cela très bien amené.


Le jeu rivalise avec Flight Simulator !

Niveau mécanique comme dit plus haut le jeu reprends un peu tout de son prédécesseur, mais avec moins de choix d'armes et plus "classiques", étant donné que le jeu se déroule avant la victoire Nazi. Malgré tout, chacune des armes a énormément de patates. Machine Games à bien compris que dans un FPS l'important, c'est le feedback visuel et sonore bien que niveau sons ils auraient pu être un poil plus impactant.


La globalité de l'aventure est plutôt variée pour un simple stand alone. Vous aurez des décors de châteaux, villes, prisons, grottes, cimetière. Les ennemis par contre sont un poil moins varié.


L'aventure se fini en moins de 8 heures de jeu avec la possibilité de récolter tous les objets durant l'aventure et découvrir tous les secrets pour gonfler un peu plus la durée de vie.


Le jeu a d'ailleurs eu la drôle d'idée de mettre des cauchemars dans chaque niveau, en gros votre personnage va interagir avec un lit et subir un cauchemar qui correspond a un niveau de Wolfenstein 3D avec le gameplay des nouveaux Wolfenstein. L'idée de base est intéressante, mais on se rend vite compte que ce n'est pas adapté quand on doit sprinter de longues secondes (je parle de plus de 10 secondes en ligne droite) sur un couloir vide pour traverser le niveau et que ce n'est juste pas fun, là ou le jeu classique est traversé bien plus rapidement. Après, c'est des niveaux bonus totalement optionnel, juste dommage que ça n'était pas aussi bien fini.


Les ravages du covid19 si on respecte pas le confinement.

Vers la fin du jeu vous aurez un passage un peu différents où les ennemis sont toujours des nazis, mais en zombie, pourquoi ? Comment ? Ce n'est pas clairement expliqué, possiblement en lisant un peu tous les documents. Toujours est-il que ça donne un petit sursaut au jeu histoire de ne pas endormir le joueur, qui de toute façon ne risquait pas vu que la globalité du jeu est varié et bien rythmé. Le jeu se finira par un combat de boss avec un monstre un peu chelou qui est pour moi le point noir du jeu, ce n'est pas un combat passionnant à faire.


Pour conclure, est-ce que ce Wolfenstein : The Old Blood était et est intéressant à faire après avoir fait The New Order ? Je dirais que oui, la variété de décors et situations font qu'on ne s'ennuie pas, on découvre un peu plus de l'univers global de ce Wolfenstein nouvelle formule. Chose intéressante, c'est son prix, à sa sortie et encore actuellement de 20€, il est très juste pour ce qu'il a à proposer compte tenu qu'il découle d'une formule déjà mise en place sans grande nouveauté, il aurait été indécent de le proposer à 70€, coucou Call of Duty / Far Cry / Assassin's Creed. Désolé, j'étais obligé.



Wolfenstein : The Old Blood

Genre : FPS

Prix : 20€

Plateforme : PC (Steam/GoG), Xbox One, PS4

Date de sortie : 5 mai 2015

©2018 by Vactro. Proudly created with Wix.com