©2018 by Vactro. Proudly created with Wix.com

Sea of Thieves

Développeur : Rare Ltd

Genre : Action, Aventure

Support : PC (Windows 10), Xbox One

Date de sortie : 19 Mars 2018

Oyez oyez matelot, prépare toi mon petit loup de mer à rentrer dans une aventure qui t'en fera perdre ta jam... non mais sérieusement ? Étant donné que Sea of Thieves est un jeu dans un univers de pirates je dois écrire en conséquence ? Je vais faire de même pour Metro où tout sera rédigé en Russe, j'écrirais comme un gosse de 12 ans pour le test de Fortnite et enfin je tuerais une personne pour bien comprendre les mécaniques de Mortal Kombat.

Une courte scène d'introduction présente rapidement l'univers un peu fantaisiste que le jeu nous dépeint à coup de vers (pas de terre, vu que c'est sur l'eau que ça se passe...) et de rimes, on y découvre les chasseurs de trésors, l'ordre des âmes et l'alliance des marchands qui représenteront vos donneurs de quêtes.

Une fois l'introduction terminée on commence avec la "création" de notre pirate ou plutôt le choix de notre pirate, en effet Rare a préféré nous imposer une sélection de pirates déjà crée (surement procéduralement), hommes ou femmes avec divers pose pour se mettre en valeur, si les huit pirates proposés ne vous convienne pas, un appui de touche permet de vous en proposer huit autres. J'ai dû changer quelques fois jusqu'à trouver un pirate avec la bouille qui me convienne. Ce choix est un peu dommageable, mais permet je pense d'avoir une cohésion visuelle auquel Rare tient visiblement beaucoup car imaginez un Donald Trump, un Macron et un Kim Jong-Un dans un bateau et je pense que vous comprenez pourquoi c'est plus cohérent comme ça. Une fois votre choix fait vous pourrez bien entendu changer sa tenu, ses cheveux, sa barbe et même les tatouages par la suite.Vient ensuite le choix du bateau qui se choisit de la manière suivante: le Sloop pour un à deux pirates, le brigantin pour deux à trois pirates et enfin le Galion pour trois à quatre pirates. Les autres pirates seront d'autres joueurs que ce soit vos amis ou même des inconnus, à vous de voir même si je vous conseille plus que fortement de le faire avec une équipe semi fixe.

Sea of Thieves ship screen

Enfin nous voilà lâché pour la grande aventure et on atterrit bien évidemment dans la taverne d'un avant-poste. Première chose qu'on remarque (et dont on a pu faire attention au choix du personnage), c'est le style visuel global du jeu qui est dans un entre deux entre le cartoon et l'aspect "low-poly" qui est un aspect où l'on veut montrer les angles brut de la 3d. Clairement le style est parfaitement maîtrisé et recherché, l'identité est propre et forte et plutôt que de se contenter simplement d'une direction artistique forte, ils ont aussi maîtrisé la partie technique du jeu. On se retrouve avec un travail de la lumière et des contrastes qui vont changer l'ambiance du tout au tout, selon le moment de la journée, mention spécial aux tempêtes qui vous font perdre tous vos repères. Il y a aussi la végétation qui bouge, selon le temps et les gens qui y passent, ce qui va permettre de suivre facilement ses coéquipiers s'ils ont un peu d'avance (car il n'y a pas de grosses flèches sur leurs têtes pour vous dire où ils se trouvent, seulement leur pseudonyme et uniquement si leurs têtes sont visibles pour vous).


Enfin parlons du plus gros morceau de la partie technique, l'eau. Car oui Sea of Thieves c'est un jeu de pirate et s'il y a bien une chose qui se devait d'être maîtrisé pour pouvoir bien profiter de nos aventures c'est la mer. Et je peux vous dire que vous n'allez pas être déçu ! Elle est vivante et n'est jamais pareille, réagit toujours en fonction du temps et le bateau va bouger et tanguer, selon cette mer, visuellement elle est hypnotisante avec un travail sur les shaders (effets qu'on rajoute sur une géométrie pour simuler ce que l'on veut, dans ce cas-là, de l'eau réaliste) tout simplement bluffant. Si on souhaite chipoter, on pourrait dire que l'eau ne réagit pas par la physique de notre bateau ou alors ne donne pas du tout l'impression, mais surement que cela aurait demandé beaucoup trop de ressources et de synchronisation serveur surtout que ça ne se remarque pas quand on est en mer.


La partie sonore est, de son côté, plutôt bien fourni et réussie. Il y a différents thèmes musicaux qui vont se caler à chaque situation, à l'approche d'une île, lorsqu'on se fait attaquer par des bateaux squelettes, un mégalodon ou encore le kraken. Elle devient aussi une mécanique de gameplay en permettant de localiser des squelettes à combattre sur une île, selon l'intensité de la musique on se rapprochera ou non des ennemis (un genre de chaud/froid musical).


Les bruitages font très bien leur travail, rien de spécial à dire à ce niveau-là, quand on marche dans le sable, sur la pierre, la terre ou le bois le bruit en conséquence est joué (normal), si votre pirate à une jambe de bois ou de métal le son va être joué différemment, c'est le genre de détail qui fait plaisir. Niveau doublage il est presque inexistant avec une petite phrase que les PNJ vont dire quand on commence et qu'on arrête de discuter avec eux et des grommellements de temps en temps quand on fait défiler les textes histoire de donner un peu de vie à la discussion. En tout cas c'est une bonne méthode pour éviter de faire du doublage dans toutes les langues (les rares phrases dite sont en anglais).

Votre navire qui vous attends pour l'aventure !

Le jeu se joue à la première personne et est très simple à prendre en main, on se déplace, on regarde et lorsqu'on peut interagir avec un personnage ou un objet un bouton s'affiche à l'écran (en général la touche F du clavier ou le bouton X de la manette).

Pour s'équiper d'un item il suffit de maintenir une touche pour afficher une roue de sélection où l'on y trouvera des planches, des bananes, des boulets de canons, un seau, une longue vue, une boussole, une montre, une pelle, une lanterne, trois instruments de musique et le plus important, la choppe de grog.

 

On est aussi équipé de base d'un pistolet avec cinq balles et d'une épée. On peut se déplacer partout ou notre personnage arrive à se faufiler. Chose qui peut paraitre un peu curieuse pour un jeu se jouant à la première personne, on n'a pas la possibilité de s'accroupir, mais ce choix est justifié par le fait qu'on en ai pas besoin, donc aucun intérêt de le mettre, ça fait sens, ne mettons pas de mécaniques en place, histoire de dire qu'on a rempli le cahier des charges clichés pour être dans la norme sans en exploiter l'essence même de la mécanique.

 

Il y aura dans le jeu trois ressources principales à gérer tout au long de votre aventure et qui sont, les bananes, les planches de bois et les boulets de cannons. Comme vous pouvez vous en douter les boulets de canon seront mangés pour récupérer de la vie, les planches de bois sont vos munitions pour tirer avec les canons du bateau et enfin les bananes permettront de reboucher les trous dans la coque. Il me semble que c'était dans cet ordre.

Enfin les combats à l'épée sont rendu au plus simple avec une attaque simple, un combo de jusqu'à trois coups et une attaque chargée qui va permettre d'abaisser la garde ennemi, de faire un peu plus de dégâts et d'éjecter l'adversaire plus loin voir de le jeter par dessus bord si c'est un duel sur un bateau. Quant au tir à l'arme à feu il a le bon gout de ne pas mettre de réticule sur l'écran nous obligeant à viser et est clairement une solution de secours lorsqu'on se fait poursuivre par un squelette suicidaire avec une baril de poudre en main.

Pour commencer votre aventure d'honnête pirate, il va falloir prendre une quête chez le PNJ de l'activité qui vous plairait de faire, pas besoin de se creuser la tête sur le choix de la quête, vu que c'est la même, selon l'activité choisie, vous pouvez stocker sur vous jusqu'à trois quêtes. Après un vote avec les autres pirates pour décider de la quête à faire, vous recevrez vos instructions sur les différentes îles à fouiller à la recherche de trésor ou squelettes à occire, des énigmes ou encore une liste de courses à rendre à temps au bon PNJ.

Une fois votre tâche terminée il faudra ramener les trésors/crânes squelettes à l'avant poste le plus proche ou le plus éloigné si ça vous chante. On récupèrera de l'or et de la réputation dans l'activité accomplie, l'or permet d'acheter de nouveaux visuels pour le personnage, nos objets et même le bateau. La réputation quant à elle permettra de monter le niveau des quêtes en coût et en gain, on pourra aussi avoir des objets spécifiques, selon l'activité (une pelle doré pour les chasseurs de trésors, une montre pour les marchands ou une lanterne pour l'ordre des âmes entre autre).

Dit comme ça, on pourrait croire que le jeu n'a pas grand chose à proposer et bien que ça transparait comme ça il n'en est rien. Chaque situation est différente, chaque voyage va changer du fait qu'on peut rencontrer d'autres joueurs venant nous attaquer soit pour voler nos trésors, soit simplement nous mettre la misère. Il arrive parfois de tomber sur des confrères plus pacifiques, on va alors essayer de communiquer ou non avec eux et pourquoi pas être un peu fourbe, selon notre humeur. Si on devait résumer de manière basique Sea of Thieves ce serait: prise de quêtes, on va au point A, B, C, etc. pour récupérer les ressources et on ramène le tout à l'avant poste le plus proche. Sauf qu'on y rajoute des évènements aléatoire comme le temps, les ennemis non joueurs et les joueurs et là, ça prend un tout autre sens.


Il ne faudra pas non plus négliger les amis avec qui vous allez jouer, ça peut changer du tout au tout en terme d'expérience, il suffit d'avoir une personne instable et il fera exploser un baril de poudre dans le bateau par simple envie destructrice et du coup vous saurez la nature un peu psychopathe de votre futur ex pote !


Le jeu propose aussi un micro management que l'on soit seul ou en équipe lorsqu'on navigue en bateau, il faudra par exemple avoir une personne qui décide de donner les indications cardinales pour arriver sur l'île désirée, que si le bateau à la coque percée, une personne devra aller en soute pour réparer tout ça, qu'une personne tienne régulièrement la barre sinon le bateau dérive à cause du vent et de la mer, etc. Et le moyen le plus simple de gérer tout ça se fait par un biais indispensable, à savoir la communication vocal, c'est fou quand même, on vous tanne toujours de parler avec votre moitié, vos parents ou votre patron pour pouvoir résoudre les problèmes et bien évidemment ça ne fonctionne jamais, mais dans le cas de Sea of Thieves ça permet d'avoir une coordination aux petits oignons ! Le jeu propose aussi quelques emotes (courtes animations pour faire un coucou, un pas de dance, etc.) pour s'amuser et renforcer l'immersion dans l'univers qui nous est proposé. Mention spéciale aux instruments de musiques qui permettent de jouer des mélodies avec nos confrères pirates, il suffira juste de maintenir la touche d'action pour commencer un morceau (de manière aléatoire entre 4/5 morceaux différents), un petit détail qui fait mouche, le premier instrument à jouer sera le guide de la musique, les autres vont l'accompagner.

Des coéquipiers en pleine réflexion stratégique

Lorsque vous gagnerez assez en confiance vous pourrez vous essayer de combattre plus facilement d'autres bateaux joueurs ou squelettes, vous n'hésiterez pas à engager le combat contre le mégalodon et n'aurez plus de sueur lorsque le Kraken arrêtera votre bâtiment, chaque risque que vous essayerez sera récompensé par des trésors supplémentaires. Les développeurs nous incitent à faire plus que simplement les indications de notre quête, on trouvera des trésors échoués, des bouteilles avec une quête annexe à faire, des épaves de bateaux à fouiller. Vous pourrez même vous lancer à l'assaut d'un donjon, vous aurez une indication diégétique (à savoir dans la diégèse du jeu, ce n'est pas un marqueur qui n'existe pas) par l'apparition d'un nuage en forme de crâne au-dessus de l'île ou le donjon est disponible, en plus d'être joli à voir ça l'avantage de l'indiquer à tous les joueurs pour avoir un peu plus de piments dans l'accomplissement du donjon. Le déroulement du donjon est plutôt basique, il faut combattre le squelette capitaine de l'île, récupérer son crane et son coffre de donjon et se barrer le plus vite avant que d'autres joueurs ne vous le pique, bien évidemment la coopération est possible si vous arrivez à vous entendre avec les autres pirates présents. Pour les joueurs acharnés et qui sont montés au niveau maximum la réputation de chacune des activités, ils pourront accéder aux nouvelles quêtes dites "athena" qui sont en gros un mélange des trois activités principales, pouvant durer quelques heures à l'accomplissement et au terme de ce long périple récupérer le coffre Athena qu'il faudra revendre à la bonne personne pour monter la réputation athena tout ça dans le but de débloquer des nouvelles apparences spécifiques qui feront faire des sueurs froides aux joueurs qui sauront que vous êtes des vétérans geek sans travail.

Je pense que vous vous en doutez, mais Sea of Thieves fait partie de ces jeux qui m'ont tapé dans l'oeil au point où je porte un bandeau et ressemble aussi à un pirate. Le jeu est extrêmement carré dans sa proposition tout en laissant une large liberté d'action et d'approche pour chaque activité, je ne connais pas le nombre d'heures passé en mer et je ne souhaite pas le savoir, ce que je sais, c'est que c'était à chaque fois un plaisir à parcourir, il y a eu des frustrations dues à des échecs cuisants, mais ça faisait partie du jeu. Durant plusieurs mois, c'était le jeu de référence pour m'amuser et me détendre quelques heures, mon choix premier. Le reproche que je pourrais lui faire est qu'au fil de notre évolution les quêtes deviennent de plus en plus longues, au début on pouvait s'amuser sur une quête en 20 minutes, maintenant c'est plus autour des deux heures (aussi parce qu'on va s'arrêter aux épaves, prendre chaque bouteille et trésor échoué, etc.), clairement il va être compliqué de progresser dans le jeu si vous avez un temps limité pour jouer. Autre point qui pourra être dommageable est que le jeu n'est vraiment pas adapté pour les loups (de mer) solitaires, le jeu prend vraiment toute sa dimension avec au moins un ami avec vous et je parle bien d'ami, car si vous connaissez la personne avec qui vous jouer votre partie sera différente que si vous vous mettez avec une personne aléatoire (bien que je ne doute pas qu'on puisse faire une superbe rencontre et avoir un super coéquipier).

Une autre chose dont je voulais vous écrire avant de conclure est le suivi du jeu. Depuis sa sortie il y a un peu plus d'un an, le jeu a reçu des mises à jour tous les mois pour rajouter du contenu, corriger des bugs, améliorer l'expérience utilisateur grâce à des légers changements dans le gameplay ou l'interface. Chacune des mises à jour avait un thème précis et certaines récompenses (comme des titres ou apparences) lié à ces évènements étaient temporaires, une technique de rétention pour inciter le joueur à revenir régulièrement sur le jeu. Le jeu y proposait aussi des quêtes scénarisées (elles ne sont plus disponibles, car lié à l'évènement temporaire) qui ont été surement mes meilleurs expériences de quêtes (je parle de manière général pas que sur le jeu) car c'était en lisant un journal posé, en découvrant une grotte caché sur une île ou en parlant avec un marchand, aucune indication, tout était dans les détails et le décor. Il était très grisant de découvrir soi-même ce genre de détails. Mais pour résumer en gros les mises à jour ont rajouté de nouveaux ennemis sur la mer et en terre, un bateau, du brouillard qui apparait de manière dynamique et change encore la donne niveau navigation, de petites îles commerçantes, des donjons supplémentaires, une région d'îles avec la thématique volcanique et j'en passe, car ce serait barbant de tout énumérer. Mais clairement le jeu a beaucoup changé depuis sa sortie et bien qu'il était très appréciable à sa sortie il l'est d'autant plus maintenant.

Surtout que fin de ce mois d'avril, une nouvelle mise à jour va rajouter un mode PvP dédié, intensifier les dégâts qu'un bateau subit (le mat pourra tomber !), rajouter les activités de pêches et cuisines. J'oubliais de dire que tous ces rajouts se sont faits de manière totalement gratuite et que j'avais lu qu'ils prévoyaient du contenu payant, mais pour l'instant rien à l'horizon et aucune micro transaction dans le jeu, donc un joueur avec un skin qui demande beaucoup d'or et de réputation est un joueur qui a de la bouteille... de rhum !

Sea of Thieves est mon expérience la plus grisante et gratifiante durant l'année 2018, je le recommande à tous ceux qui souhaite jouer à une expérience différente des standards et poncifs qui vous charge en permanence l'écran pour le moindre pet que vous allez faire. Ici vous jouez et prenez plaisir, ici vous vous amusez avec vos amis, vous vous la jouer "Role Play" en faisant les pirates, ici vous profitez d'une ambiance incroyable à chaque coin d'île qui ont été conçus à merveille (avec une vraie personnalité). Attention toutefois, ce jeu est très chronophage et peut créer des moments de frustrations intenses (tout perdre après trois heures de jeu à cause de joueurs ennemis), mais c'est aussi ce qui fait son charme, il est impitoyable car ne va pas favoriser les nouveaux joueurs, tout le monde est au même niveau. Les débuts pourront être difficiles, mais vous deviendrez meilleurs au fil du temps et vous ferez petit à petit parti de cet univers.

Le choix du bâteau pour déterminer avec combien de joueurs vous souhaitez coopérer