Shapez.io

Développeur : Tobias Springer

Genre : Gestion/Automatisation

Support : PC

Date de sortie : 7 juin 2020

L'acheminement de ressource, à base de tapis roulant, d'extracteur, raffineur, divers véhicules à mettre en place pour créer une usine de production géante dans des jeux comme Satisfactory ou Factorio ne m'attirait pas des masses. Quand je lance un jeu, ce n'est pas pour créer des tableurs Excel en amont pour trouver la manière la plus optimale de créer une usine, je ne suis qu'un simple humain, pas un robot préparant la révolution. Pourtant Shapez.io m'a retenu près de 30 heures sans forcer et en prenant beaucoup de plaisir. Sorcellerie ? Oui, mais pas que.

Shapez.io est un jeu de gestion/acheminement de ressource qui souhaite faire du pied aux personnes n'étant pas familier du genre tout en faisant un clin d'œil aux vétérans. Et pour cela le jeu fait des choix à même de convenir à tout le monde.

Visuellement très sobre et minimaliste, le jeu est lisible, fonctionnel et agréable à l'œil. Adoptant une 2D très plate sans fioriture. Le fait également qu'il y ai très peu de "bâtiments" aide beaucoup à s'y retrouver. Clairement, il ne mettra pas à genoux vos PC à 5000 balles, mais le but n'étant pas de vous éclater la rétine, mais la matière grise.

En effet dans ce jeu de gestion, il vous sera demandé de récupérer des ressources qui seront illustrées sur votre base (la zone centrale où vous acheminerez toutes les ressources récolté). Vous apprendrez à faire vos premiers acheminements avec un tutoriel qui vous accompagne bien et permet de comprendre chaque outil que vous aurez à votre disposition. D'ailleurs, vous ne commencerez qu'avec deux "bâtiments", l'extracteur et le tapis roulant. Le jeu t'incite d'ailleurs très tôt à être efficace et à extraire beaucoup et rapidement.

Shapez io Tuto

Au début, les quantités demandées seront très faibles, "récupérer 30 de telle forme", mais rapidement, les quantités vont devenir plutôt délirante, on parle de dizaines de milliers de ressources, t'incitant à créer des doublons/triples/quadruples de ton usine pour pouvoir avancer sans avoir à laisser tourner le jeu tout seul. Et si malgré cela, tu n'as toujours pas démultiplié ta production, il y aura quelques objectifs te demandant non pas une quantité de ressource, mais une vitesse d'entrer dans le stockage, du style "récupérer tel forme à vitesse de 8/s". Bien évidemment, un compteur est affiché à la base pour te rendre compte de la vitesse d'acheminement.

Également le jeu étant comme une usine à gérer, il va falloir faire du raffinage et transformation de ressource. En effet, vous devrez peindre d'une certaine couleur les formes, n'avoir qu'une partie de la forme ou même assembler deux morceaux de formes différents pour en avoir une nouvelle. Chaque forme, les plus simples vont des carrés et des cercles aux plus complexe à base d'un mélange de plusieurs formes, peuvent être séparé en 4 pour ensuite les colorer différemment et les assembler avec d'autres morceaux. Et plus tard, vous pourrez même empiler plusieurs formes pour avoir un produit final plutôt complexe. Pour éviter également d'avoir une production trop lente, il faudra démultiplier toutes vos étapes et sous-étapes, user de tunnels pour vos tapis et autres bâtiments pour rassembler deux tapis sur un troisième. Optimiser le chemin jusqu'à la base, rendre vos usines lisibles pour éviter de faire des sacs de nœuds. Très rapidement, on se rend compte de la complexité du jeu. 

Et pourtant, il n'y a aucune pression tout du long. Pas de contrainte de temps, pas d'ennemis, placer des bâtiments ne vous coûtera aucune ressource. Bien plus tard, vous ferez la production d'une ressource bien précise qui pourra être dépensé pour copier coller vos usines, très pratiques, mais d'ici là, vous serez déjà paré. Le tout est enrobé d'une musique des plus reposante. Vu que le jeu n'est pas prise de tête, vous avez tout le loisir d'expérimenter vos usines, de trouver le chemin le plus optimisé (ou pas) et aussi de simplement profiter calmement et paisiblement d'un jeu de gestion d'usine.

Le jeu est recommandé pour tout le monde tant il est accessible dès le départ et permettra d'augmenter en complexité au fil des heures, et s'arrêter à tout moment quand on le souhaite. Il n'y a pas de fin dans le jeu. Les premiers niveaux demandent des ressources pour débloquer d'autre bâtiments, vous pourrez également accélérer les différents bâtiments en acheminant d'autre ressources (au début les mêmes que demander pour passer au niveau suivant). Mais après un certain palier il n'y aura que de la surenchère niveau complexité des ressources demandé (avec plusieurs couches de ressources assemblées et multicolores) et feront tenir en haleine les plus énervée du genre.

Le jeu a le bon goût d'être en partie gratuit en jouant directement sur le site du jeu, vous pourrez jouer déjà un bon morceau pour savoir si cela vous intéresse. Et par la suite l'acheter sur Steam pour profiter de quelques ajouts spécifiques à la version payante (plus de niveaux de base, de bâtiments, un mode sombre agréable à l'œil, etc.) et soutenir le développeur qui continue de rajouter des fonctionnalités suggéré par la communauté. De plus, le prix très serré de 5€ ne sera pas un gros trou dans votre budget.

En tout cas, il est une excellente introduction à ce type de jeu plutôt particulier où j'étais persuadé que les joueurs de ce genre ont des problèmes sérieux et ne connaissent pas ce qu'on appelle le plaisir de jouer. Pourtant, le plaisir est là. Cet habile mélange de gestion et de zenitude dû à l'absence totale de pression couplé à une musique calme et entrainante à la fois vous envoûtera durant quelques petites heures jusqu'à des dizaines d'heures voir plus selon le profil de personne que vous êtes.

©2018 by Vactro. Proudly created with Wix.com